Comment construire une méthode de trading ?

Les 4 piliers d’un trader sont la stratégie, l’analyse, le trading et la gestion. Pour qu’une méthode fonctionne, il suffit d’avoir une bonne stratégie et une bonne gestion. Par contre, pour qu’une méthode génère de gros profits, il faut être bon dans les 4 piliers.

Texte de la vidéo retranscrit ci-après. Ne pas lire le texte indépendamment de la vidéo pour une bonne compréhension. Le texte étant une retranscription, vous passeriez à côté de l’essentiel.

Construction d’une méthode de trading

Définition d’une méthode

Le suivi et la validation d’une méthode

Tout d’abord, il faut un esprit très critique pour valider soit même sa méthode, comprendre pourquoi elle fonctionne ou pourquoi elle ne fonctionne pas et quels sont les points forts et faibles de sa stratégie.

Ensuite, il faut comprendre l’impact qu’ont les conditions de marché sur les résultats et adapter sa stratégie en fonction du marché. Une bonne méthode doit toujours s’adapter à toutes les conditions et peut changer dans le temps, mais un bon trader doit pouvoir identifier les éléments à modifier en fonction de la réalité du marché.

N’oubliez pas non plus l’avantage statistique dans la stratégie. Une stratégie peut très bien fonctionner au début d’une tendance et ne plus fonctionner en fin de tendance par exemple.

Enfin, la façon de réinvestir les gains doit aussi être modifiée lorsque les marchés sont volatiles ou non. Les marchés pendant la crise ne peuvent pas se trader comme les marchés post-crise qui manquent de volatilité.

Comment se construire sa méthode ?

La stratégie

La stratégie est la base de la base. C’est elle qui nous indique où se positionner, dans quel sens et dans quel contexte de marché agir. Nous allons prendre deux exemples : le suivi de tendance et le contre-tendance.

Dans quel sens se positionner ? Dans le sens de la tendance ou dans le sens opposé de la tendance.

Où se positionner ? Dans les sommets et les creux en formation, après ou sur cassure de ces derniers ?

Dans quel contexte de marché ? Dans une tendance saine pour le suivi de tendance ou dans une tendance qui ralentit pour faire du contre-tendance ?

L’analyse

On peut bien entendu utiliser les indicateurs que nous avons vu précédemment pour notre analyse, par exemple les moyennes mobiles peuvent servir à analyser la tendance et définir le sens dans lequel se positionner. Les oscillateurs quant à eux peuvent servir à anticiper les creux et les sommets.

La technique / tactique

Une fois que l’on connait les zones dans lesquelles entrer et dans quel sens, il ne reste plus qu’à entrer !

Nous avons étudié les figures de compression, les canaux de tendances et les divergences qui sont d’excellents moyens pour renter en position. Peu importe la manière au final, nous faisons tous la même chose et c’est en comprenant cela que vous arriverez à maîtriser votre propre stratégie.

La tactique est la manière dont le trade va être géré. Elle comprend plusieurs tactiques comme le Break-even, le Trailing Stop, le Hedging, la Sortie, la Moyenne à la hausse ou à la baisse (Martingale), l’inversion, …

Si cela vous intéresse, tout est enseigné dans les formations proposé par DMTrading, et bien plus …

La gestion du risque

Comme nous l’avons vu, c’est l’élément le plus important. Elle est en général à déterminer en fonction de notre psychologie, etc.