Les supports et les résistances

Dans la leçon suivante, vous allez apprendre ce que sont les supports et résistances. Ce concept est le plus important dans le trading, on ne peut pas imaginer un trading sérieux sans l’utilisation de ceux-ci.

Le texte ci-après est une retranscription de la vidéo. Préférez le format vidéo pour une meilleure compréhension de la leçon, et ne lisez pas le texte seul sans avoir vu la vidéo. Vous passeriez à côté du plus important.

Les supports et résistances

a. La vie d’un mouvement

Un mouvement a un début et une fin, ses trajectoires peuvent être expliqués par beaucoup de choses, dont le principe d’action-réaction. Ce principe stipule simplement que lorsque le prix va atteindre un niveau de prix tenu par les vendeurs par exemple, les acheteurs vont reculer et le principe d’action-réaction va permettre la création d’un nouveau sommet entrainant par la même occasion le début d’un mouvement baissier. Il en va bien entendu de même à la baisse. Les supports et résistances vont donc nous aider à faire des projections dans le temps de ces réactions possibles tout au long d’un mouvement, pour mieux anticiper.

Ces zones d’action-réaction sont des endroits où les acheteurs et les vendeurs se rencontrent le plus violemment et créent des déséquilibres. Il existe un tas de types de supports/résistances différents. Sur le Forex, il s’agit plus souvent de zones, plutôt qu’un niveau précis. Il faut simplement retenir que ces zones sont absolument à surveiller et à travailler.

b. Que sont les supports et résistances ?

Comme leurs noms l’indiquent, le support va supporter les prix quand la résistance va faire… résistance au prix. Ce sont des niveaux qui vont empêcher la progression du mouvement.

En l’occurence, ceux-ci sont des support/résistances horizontaux mais il en existe aussi des obliques.

https://www.youtube.com/watch?v=dlVOgUVQOXU
Qu’est-ce qu’un support et une résistance ?

c. Les types de supports et résistances

Il existe plusieurs types de supports/résistances qui vont plus ou moins fonctionner en fonction du type de marché et de l’actif tradé. Par exemple, un support/résistance journalier sur l’EURUSD sera beaucoup plus pertinent qu’un support/résistance sur l’AUDNZD ou autre paire Forex mineure. Cela s’explique par la corrélation entre toutes les paires comme nous avons vu dans les leçons précédentes. La plupart des volumes étant traités sur les paires Forex majeures, les supports ou résistances sur les « fausses » paires créées mathématiquement n’ont pas autant d’importance.

Le vrai problème des supports et des résistances, c’est que lorsque le graphique est déjà fait, tout semble aisé. Mais, lorsque le prix évolue en temps réel, on rencontre plus de difficultés à les tracer et à les identifier. On a tendance à en voir de partout. D’autre part, le problème c’est que cela risque de bloquer le trader dans son trading car il commence à voir des niveaux un peu partout.

Dans le cadre de la formation DMTrading, nous utilisons les supports et résistances mais d’une manière un peu différente que la normale car la pertinence des supports et résistances n’est pas toujours viable justement du fait de cette corrélation mathématique.

Comme mentionné plus haut, il existe plusieurs types de supports/résistances :

Naturels : chiffres ronds, chiffres psychologiques

Ces niveaux naturels ne sont pas non plus toujours pertinents en fonction du marché tradé mais peuvent donner des points de repères très intéressants. Les supports et résistances naturels sont des niveaux que l’être humain identifie facilement. Les chiffres ronds, qui sont des chiffres psychologiques, sont des supports et résistances naturels.

Ils sont très faciles à identifier puisqu’il s’agit tout simplement de chiffres ronds.

formation trading supports et resistances chiffres ronds
Supports et résistances sur le graphique EURUSD en 2013 avec les chiffres ronds tous les 500 pips.
Temporels : plus bas périodiques

Les supports et résistances temporels sont des niveaux historiques. Le plus bas de l’année, du mois, de la semaine, du jour, … peuvent représenter un support temporel.

Les acteurs du marché vont prendre en considération des niveaux clés car psychologiquement ils vont les remarquer comme « une nouvelle étape ». Lorsque le plus haut annuel est cassé, c’est un évènement. Lorsque certaines valeurs créent de nouveaux records, également !

formation trading supports et résistances plus haut plus bas historique
Graphique sur la paire Forex EURUSD montrant les plus hauts et les plus bas historiques
Mémoires : anciens niveaux revisités

Ceux là sont les plus connus et sans doute les plus impressionnants, mais aussi les plus difficiles à déceler de part leur très grand nombre. Ce sont des niveaux pivots qui passent de supports à résistances dans les tendances et qui nous servent à déterminer les zones de prix intéressantes pour entrer sur le marché ou en sortir. Lorsqu’une résistance est cassée, bien souvent elle resservira derrière de support. Ces supports et résistances mémoires s’expliquent par le comportement des traders. Lorsque ces zones de résistances sont cassées, il persiste encore de nombreux ordres à l’achat présents sur ces niveaux. On en revient à la métaphore d’une bataille entre deux camps. Lorsqu’un camp prend le camp de l’autre, il cherchera à le défendre tandis que l’autre camp cherchera à le reprendre.

apprendre trading supports et resistances pull back
La mémoire des prix : les fameux pull back sur niveaux de support et de résistance

Néanmoins, il ne pas oublier encore une fois ce problème de corrélation mathématique qui créé et recréé des niveaux pas toujours pertinents si la paire traitée n’a aucune valeur réelle comme le GBPCHF par exemple ou ce genre de paire « imaginaire ».

Malgré ces problèmes, pour DMTrading, ce sont les niveaux que nous utilisons le plus car ce sont ceux qui permettent de cartographier les tendances et leur force respective.

Artificiels : points pivots

Ces points pivots sont calculés chaque soir afin de déterminer les resistances R1 R2 R3 et supports S1 S2 S3. Nous n’utilisons pas ces points car ce sont des valeurs qui sont recréés mathématiquement, malgré que beaucoup de traders les utilisent. Ces points permettent de donner des objectifs et des niveaux de rebonds possibles tout au long de la journée. L’utilisation qui nous semble la plus efficace est de déterminer les biais en fonction du pivot du jour. En dessous du pivot, on cherchera des ventes et au dessus du pivot, on cherchera des achats.

apprendre trading supports et resistances les points pivots
Les points pivots sur le Forex
Les autres types …
  • Corrélés : mathématique, économique ou psychologique.
  • Mobiles : moyennes mobiles fréquencées.
  • Esotériques : Fibonacci, Gann, Andrews, Babson, Wolf, …

Les niveaux suivants sont calculés via la célèbre suite de Fibonacci. Ici encore, ces chiffres sont calculés mathématiquement et n’ont pas forcément de valeur réelle hormis dans le mysticisme du nombre d’or et si vous lui donner une importance particulière.

apprendre-trading-supports-et-resistances-retracements-fibonacci
Les retracements de Fibonnacci

d. Validité des tracés dans le temps

Eu égard à la mémoire du prix, on peut se poser la question de la validité dans le temps d’un support ou d’une résistance. Pendant combien de temps ? Il est en fait impossible de savoir si un support ou une résistance sera toujours valide dans plusieurs semaines, mois ou années.

Chez DMTrading, nous préférons nous concentrer sur les supports et résistances récents qui constituent le mouvement actuel et/ou le précédent mouvement uniquement.

e. Méthodologie pour les tracer

Puisqu’un support ou une résistance est le point de départ d’un nouveau mouvement, on peut extrapoler en affirmant que ces niveaux renversent les tendances. Pour repérer les niveaux, il faut regarder le point le plus haut ou le plus bas entre deux tendances opposées.

formation trading apprendre à tracer les supports et resistances
Apprendre à tracer les supports et résistances

Afin de tracer les niveaux, on utilise les unités de temps suivantes : D1, H4, m30, m5, m1. Le m30 fait office d’exception mais on l’utilise car le H1 présente trop peu de différences avec le H4.

Grâce a ce découpage, on peut relier les points hauts et les points bas en gardant en tête la base de la théorie de Dow qui stipule qu’une tendance haussière est composée de points de plus en plus haut et une tendance baissière de points de plus en plus bas. Le changement de tendance s’effectue donc lorsque cette loi n’est plus vérifiée.