L’évolution du prix, les tendances et la théorie de Dow

La théorie de Dow est la théorie la plus connue sur l’évolution des tendances d’un cours bousier. C’est la base de la base ! Dans cette vidéo, on va étudier la théorie de Dow et apprendre à analyser les mouvements avec, pour devenir un bon analyste technique et un bon analyste graphique.

Le texte ci-après est une retranscription de la vidéo. Préférez le format vidéo pour une meilleure compréhension de la leçon, et ne lisez pas le texte seul sans avoir vu la vidéo. Vous passeriez à côté du plus important.

1. Les mouvements du prix

1.a. Comment bouge le prix ?

Comme nous l’avons vu précédemment, le prix est la rencontre entre un acheteur et un vendeur sur un niveau de prix. Quand les acheteurs et les vendeurs tombent d’accord sur un prix, c’est le consensus. Quand leur nombre est égal, ou leur quantité en tout cas, idem. Les mouvements se créent lorsqu’apparaît une différence entre la quantité d’acheteurs et la quantité de vendeurs.

Si les acheteurs sont présents en plus grand nombre sur un prix, et qu’il n’y a pas assez de vendeurs, les acheteurs vont acheter à différents niveaux de prix, de plus en plus haut, jusqu’à ce que tout ait été acheté. Le camp des baissiers perd ainsi du terrain. On peut voir l’évolution du prix comme une bataille entre deux camps sur différentes zones successives. A chaque bataille s’oppose une quantité de soldats de chaque camps et lorsqu’un camp est vaincu, l’autre camp peut avancer et relancer une nouvelle bataille sur la zone suivante.

Voyez aussi l’influence des Take Profit (TP) et des Stop Loss (SL) sur le prix : en effet, lorsqu’un Stop Loss ou Take Profit est exécuté, il y a la perte d’un acheteur ou d’un vendeur. Voyez cela comme une désertion d’un soldat de l’un des camps. Ainsi, cela joue aussi sur la balance car si de nombreux acheteurs ont leurs ordres effectués sur leur TP, il y a donc un déséquilibre acheteur/vendeur et les vendeurs reprennent en main le marché. C’est ce qu’on appelle les corrections ou les consolidations.

1.b. Quels mouvements peut effectuer le prix ?

Le prix peut évoluer de deux manières :

  • Sur un axe horizontal : le prix va évoluer à plat, généralement compris entre des supports et résistances horizontaux.
formation trading tendance neutre
Tendance neutre
formation trading tendance neutre compression.png
Tendance neutre, figure de compression
formation trading tendance neutre expansion
Tendance neutre, figure d’expansion
  • Sur un axe oblique : les sommets, ou vagues, sont de plus en plus hauts ou de plus en plus bas selon qu’on soit dans un marché haussier ou baissier.
tendance baissière théorie de dow
Tendance baissière
formation trading tendance haussière théorie dow
Tendance haussière

2. Les tendances

2.a. La théorie de Dow

La théorie de Dow est une théorie qui énonce qu’une tendance haussière est composée de sommets et de creux de plus en plus hauts, et inversement pour une tendance baissière.

tendance théorie de dow
Tendance haussière et tendance baissière d’après la théorie de Dow.

La théorie de Dow, grâce à sa réciproque, permet aussi de dire qu’une tendance haussière ou baissière est invalidée lorsque la tendance n’effectue plus de points hauts ou point bas. Cela signifie aussi que la tendance s’invalide lorsque l’amplitude des hausses dans une tendance haussière est inférieure à l’amplitude des baisses.

formation trading Réciproque de la théorie de Dow
Réciproque théorie de Dow

La théorie de Dow nous intéresse particulièrement car c’est la seule théorie qui peut se démontrer physiquement sur les marchés. Les autres théories sont bien souvent empiriques. Elles peuvent fonctionner mais ne sont pas toujours démontrables.

La difficulté dans cette théorie réside dans le fait de repérer les bons sommets et les bons creux afin de réaliser une bonne analyse. Il existe différentes méthodologies pour les repérer à l’œil en utilisant des indicateurs par exemple.

2.b. La relativité des tendances

A tout instant, plusieurs tendances cohabitent. C’est ce que l’on appelle les cycles courts, moyens et longs termes. Un peu comme la métaphore des poupées russes, les tendances sont imbriquées les unes dans les autres sur les marchés. De ce fait, une tendance moyen terme est composée de plusieurs tendances court termes. Une tendance long terme se compose de plusieurs tendances moyen termes, et ainsi de suite …

Il faut à tout prix voir les marchés et chaque mouvement comme la superposition de plusieurs cycles comme l’illustre le schéma suivant :

formation trading cycle et tendance
Les cycles des mouvements

Ce système de poupées russes a une application en trading : le multi time frame. C’est l’analyse du prix sur plusieurs unités de temps.

Lorsque le prix est en tendance baissière à court terme mais dans une tendance haussière à moyen terme : nous sommes en correction.

Lors que le prix est en tendance haussière à court terme et dans une tendance haussière à moyen terme : nous sommes en impulsion.

Voila ce que ca donnerait sur un graphique :

formation trading tendance correction et impulsion
Les impulsions et les corrections dans une tendance haussière

3. Les corrélations

3.a. La corrélation mathématique

La corrélation mathématique est exclusive au Forex, comme nous l’avons vu dans les leçons précédentes, puisque ce ne sont que des fractions. Ainsi, on peut écrire :

EUR/USD * USD/CAD = EUR/CAD

La corrélation mathématique implique que, si l’EUR/USD monte, pour que l’égalité reste vraie : soit l’USD/CAD descend, soit l’EURCAD monte, soit les deux en même temps. C’est donc une corrélation mathématique.

Il existe une façon bien plus simple que d’analyser la fraction des devises qu’on appelle les Index de devises.

3.b. La corrélation économique

La corrélation économique intervient lorsque des sociétés, des devises, des matières premières, sont liées entre elles par une relation économique. Les mouvements sur l’un provoquent le même mouvement, ou inverse, sur l’autre. On parle alors de corrélation positive ou négative.

Sur le Forex, certaines valeurs sont corrélées économiquement. Par exemple, l’or et le dollar américain ou bien l’euro et la livre sterling ou bien encore le pétrole et le dollar canadien. Ces corrélations peuvent aussi être temporaires comme l’euro et le franc suisse il y a quelques mois lorsque la Banque Nationale Suisse (BNS) s’alignait sur l’euro.

La corrélation économique s’apprécie en long terme alors que la corrélation mathématique s’apprécie en temps réel.

3.c. La corrélation comportementale

La corrélation comportementale est simple à comprendre. Par exemple, si les investisseurs prennent leurs bénéfices sur une importante action bancaire du CAC 40 alors, par mimétisme, tout le secteur bancaire peut être impacté. Le CAC commence à ralentir et fléchir.

Dans la crainte d’une contagion, les opérateurs vont la provoquer eux même et vont prendre leurs bénéfices sur d’autres actions.

Autre exemple : à l’ouverture des marchés européens, les liquidités arrivent sur les marchés actions, les produits libellés en euros s’achètent et se vendent produisant ainsi des mouvements sur la monnaie unique.